• Les tags.

    Cette jeune fille, c’est le désespoir, et c’est l’avenir aussi.

     Tout en cachant son sexe avec un bout de sa mini-jupe, elle nous montre son œuvre.

    Œuvre de rue, “Streets art”, comme on dit.

    Art trop violent, trop spontané pour les collectionneurs d’Art.

    Pourtant, tout le monde le sent, tout le monde le sais : l’art n’est plus dans les galeries, il n’a plus besoin de A majuscule.

    Apres le surréalisme, le pop art, l’art est enfin sorti du cercle de “ceux qui savent”.

    Car “ceux qui savent”, souvent, ne ressentent rien, voici ce que cette jeune fille semble nous dire.

    Écoutons-la, regardons-la !

    Partager via Gmail Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :