• Sérénade pour mandolines

    Sérénade pour mandolines

    Cette “sérénade pour mandolines”, c’est toute la douceur du regard bleu de Pierrot ayant perdu sa Colombine, c’est le jeu de cache-cache d’un spectacle de Commedia dell’arte sur la place ocre-jaune d’un village italien, c’est une valse rêvée entre un clown et sa princesse sur le sable d’un cirque itinérant. Ici aussi, Gil explore les confins de l’art pictural mêlé à la musique, c’est-à-dire la lumière de son enfance dans la Petite Sicile en Tunisie. Il faut dire que la mandoline ayant servi de modèle, avec ses formes de poitrine maternelle, n’est autre que l’instrument chéri du père de Gil, aujourd’hui décédé...

    La légèreté de la matière et du trait transmet cette sonorité délicate, si spécifique de la mandoline.

    Ce travail s’inscrit dans une longue série de tableaux. Partie des “Percussions africaines” avec une matière lourde, Gil a ensuite exploré la musique classique dans “Trio” avec des accords de cordes balayant la toile, puis elle continue son aventure de “peinture musicale” avec les résonnances bleu et or des cordes pincées.

    Face à cette légèreté vibrante, à cette humilité presque nonchalante, à ce lâcher-prise du trait naturel et lumineux, comment ne pas penser à la palette du génie de l’animation, le peintre et illustrateur Frederic Back (1924-2013) ? On se rappelle la danse de traits virevoltants, ocre et bleu-ciel, qui se déploie dans le chef d’œuvre de Frederic Back, l’animation aux deux Oscars inspirée du texte de Jean Giono “L’homme qui plantait des arbres”... 

    En fait, Gil semble avoir peint ici le regard espiègle et tendre de son père qui a failli devenir acrobate dans un grand cirque italien.

     

    Chaque regard sur ce tableau plante une mandoline dans notre cœur comme on planterait un arbre dans le désert.

    Partager via Gmail Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :